Un bonus pour les PME des pôles de compétitivité

Publié le par wissal ben cheikh ahmed + dimassi nadia + Gobert S

 

Un an après le lancement des pôles de compétitivité, la vraie surprise tient à l’importance du rôle des petites entreprises dans ces nouveaux réseaux. 40% des entreprises bénéficiaires des soutiens provenant du fonds unique (230 millions d’euros engagés parallélement aux 310 millions des agences de recherches) sont des PME, souligne le ministère de l’Economie. Et les PME sont chefs de file dans 30% des projets retenus. C’est une bonne nouvelle car la lourdeur du dispositif des pôles de compétitivité pouvait laisser craindre la mise à l’écart des petites entités au profit des grands groupes industriels.

 

 

 

 

Exonérations fiscales maintenues

 

 

 Les exonérations de charges sociales, pour les entreprises appartenant géographiquement aux pôles, seraient supprimées. Et les 140 millions d’euros sur trois ans correspondanes, pour l’essentiel, cnsacrés à unbonus finançant les projets de recherche des PME. Donc celles-ci bénéficieraient d’un peu plus d’argent public. Tandis que les grandes entreprises pardraient l’avantage des exonérations de charges sociales prévues par la loi de finance 2005. En revanche les exonérations fiscales (160 millions d’euros sur trois ans) ne seront pas touchées. Cette «  simplification » sera soumise dans le cadre de la loi de finances rectificative.

 

 

 

Source : Le Figaro 07/09/06 : http://www.lefigaro.fr/eco/20060907.FIG000000243_un_bonus_pour_les_pme_des_poles.html

Publié dans actualité des pôles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article